Accueil Travail Pension de réversion : Quelle est la durée de mariage minimale pour la toucher ?

Pension de réversion : Quelle est la durée de mariage minimale pour la toucher ?

Par Marie Estebel
Pension reversion

La pension de réversion, un avantage pour les conjoints survivants

La pension de réversion est une retraite supplémentaire versée au conjoint ou à la conjointe qui survit à son partenaire. Elle représente une partie de la pension de base et de la pension complémentaire que le défunt percevait ou aurait dû percevoir à la retraite. Dans certains cas, la situation financière du conjoint survivant peut être précaire, notamment lorsque ce dernier est une femme dont le montant moyen de sa propre retraite est généralement inférieur à celui de leur époux.

Définition et conditions d’accès à la pension de réversion

La pension de réversion est accordée aux conjoints affiliés à tous les régimes français de retraite. Pour en bénéficier, certaines conditions doivent être remplies, notamment en lien avec le mariage :

  • Être marié(e) avec la personne décédée : le concubinage ou le Pacs ne sont pas pris en compte pour l’accès à la pension de réversion.
  • Respecter une durée de mariage minimale pour certaines caisses de retraite (notamment dans le secteur privé).
  • Ne pas se remarier : en cas de remariage, le droit à la pension de réversion est perdu. Toutefois, il peut être récupéré si le nouveau mariage prend fin (divorce, annulation ou décès du nouvel époux).
A lire aussi :  Argent : Combien gagne une carreleuse ?

La durée de mariage minimale pour toucher la pension de réversion

Pour avoir droit à la pension de réversion, il peut être exigé une durée de mariage minimale. Cette condition dépend du régime de retraite concerné. En effet, certains régimes n’imposent pas de durée minimale alors que d’autres l’exigent. Par exemple, dans le secteur privé, la durée de mariage minimale est généralement fixée à deux ans. Pour les régimes spéciaux (fonctionnaires, cheminots, etc.), cette durée varie et doit être vérifiée auprès de l’organisme gestionnaire.

Durées de mariage requises selon les régimes

  • Régime général : 2 ans de mariage (cette durée peut être réduite en cas de naissance d’un enfant ou si le défunt avait un certain niveau d’incapacité).
  • Fonction publique : Pas de durée de mariage minimale requise.
  • Salariés agricoles : 2 ans de mariage
  • Régimes spéciaux : La durée de mariage minimale varie selon les caisses et doit être vérifiée auprès de l’organisme gestionnaire.

Estimer le montant de la pension de réversion avec un simulateur

Afin d’aider les conjoints survivants à connaître le montant de la pension de réversion qu’ils pourraient percevoir, un simulateur officiel a été mis en ligne. La démarche est relativement simple : il suffit de renseigner certaines informations (âge du conjoint survivant, dernier salaire du défunt, durée de mariage, etc.) pour obtenir une estimation du montant auquel le conjoint pourrait prétendre.

A lire aussi :  France Travail : Tout savoir sur ce nouveau dispositif qui remplace Pôle Emploi

La pension de réversion est un avantage important pour les conjoints survivants qui leur permet de bénéficier d’une retraite supplémentaire. Toutefois, pour en profiter, il est essentiel d’être marié et de respecter la durée de mariage minimale, si celle-ci est exigée par le régime de retraite. Il est donc fortement recommandé de se renseigner auprès de l’organisme gestionnaire concerné pour connaître les conditions spécifiques à chaque cas.

Publications similaires