Accueil Travail Argent : Quel est le salaire net d’une esthéticienne ?

Argent : Quel est le salaire net d’une esthéticienne ?

Par Maeva Lafleur
Esthéticienne salaire

Le métier d’esthéticienne est très prisé en raison de la passion pour la beauté et le bien-être. Les personnes intéressées par cette profession se posent souvent la question du salaire net qu’ils peuvent espérer toucher en exerçant ce métier. Dans cet article, nous allons vous présenter les différents éléments à prendre en compte pour avoir une idée précise du salaire net d’une esthéticienne.

Les facteurs influençant le salaire

Plusieurs critères entrent en jeu dans la détermination du salaire net d’une esthéticienne. Voici les principaux :

  • L’expérience : comme pour la plupart des métiers, plus une esthéticienne aura de l’expérience, plus son salaire sera élevé. En effet, avec les années, elle acquiert des compétences qui lui permettent d’augmenter sa valeur sur le marché du travail.
  • La localisation géographique : il est important de noter que le salaire d’une esthéticienne peut varier selon la région où elle exerce. Les rémunérations sont généralement plus élevées en Île-de-France ou dans certaines grandes villes que dans les zones rurales.
  • Le type d’établissement : selon qu’elle travaille dans un institut de beauté indépendant, une chaîne nationale ou un spa haut de gamme, une esthéticienne peut percevoir des salaires différents. L’environnement de travail et la clientèle jouent également un rôle dans cette variation.
  • Les spécialisations : certaines compétences spécifiques, comme la pose d’extensions de cils ou les techniques de massage, peuvent être très recherchées et mieux rémunérées que d’autres.
A lire aussi :  Peut-on travailler durant son congé parental ?

Le salaire minimum et le taux horaire moyen

Il existe en France un salaire minimum légal (le SMIC) que tout employeur doit respecter. Pour une esthéticienne débutante à temps plein, le salaire brut mensuel ne peut pas être inférieur au SMIC, soit environ 1 540 euros bruts par mois au 1er janvier 2020.

Cependant, il faut souligner que le taux horaire moyen d’une esthéticienne va généralement au-delà du SMIC. Si l’on prend en compte tous les facteurs précédemment cités, on peut estimer ce taux horaire moyen entre 10 et 15 euros bruts selon l’expérience et les compétences.

Un exemple de tableau indicatif pour les salaires

Voici un tableau qui donne un aperçu des salaires moyens nets d’une esthéticienne en fonction de son expérience :

Expérience Salaire net moyen mensuel
Débutante / moins de 2 ans 1 200 – 1 300 €
2 à 5 ans d’expérience 1 300 – 1 500 €
Plus de 5 ans d’expérience 1 500 – 1 700 € et plus

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif et peuvent varier en fonction des critères mentionnés précédemment. Il convient également de noter qu’ils correspondent à des salaires nets mensuels pour un temps plein (35 heures par semaine).

Rémunérations supplémentaires possibles

Dans certains cas, une esthéticienne peut bénéficier de rémunérations supplémentaires qui viennent s’ajouter à son salaire fixe. Voici quelques exemples :

  • Les pourboires : dans certaines structures, notamment les spas et les instituts haut de gamme, les clients peuvent laisser un pourboire à l’esthéticienne en guise de remerciement pour la prestation.
  • Les commissions sur ventes : il arrive que certains employeurs proposent aux esthéticiennes une commission sur les produits de soins vendus au sein de l’établissement. Cette commission vient alors s’ajouter au salaire fixe et varie en fonction du montant des ventes réalisées.
  • Les avantages en nature : certains établissements mettent à disposition de leurs employés des avantages en nature comme des soins gratuits ou à tarif réduit, des formations offertes ou encore un logement de fonction. Ces avantages viennent compléter le salaire et doivent être pris en compte dans l’évaluation du revenu net global.
A lire aussi :  Argent : Combien gagne une carreleuse ?

Le statut d’auto-entrepreneur

Enfin, certaines esthéticiennes préfèrent exercer leur métier en tant qu’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur). Dans ce cas, elles fixent elles-mêmes leurs tarifs et organisent leur propre emploi du temps. Leur salaire dépendra alors directement de leur chiffre d’affaires et des charges qu’elles auront à payer (impôts, cotisations sociales, etc.).

Pour bénéficier de ce statut, une esthéticienne doit se faire immatriculer auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) ou de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA), selon les services proposés. Les plafonds de chiffre d’affaires pour bénéficier du régime de l’auto-entrepreneur sont de 72 600 euros pour les activités de prestations de service et de 176 200 euros pour les activités de vente de marchandises.

En conclusion, il n’est pas simple de donner un chiffre précis concernant le salaire net d’une esthéticienne. De nombreux paramètres entrent en jeu et peuvent influencer la rémunération finale. Toutefois, il est important de souligner que ce métier offre de belles perspectives d’évolution et la possibilité de se spécialiser afin d’accroître ses compétences et, par conséquent, son salaire.

Publications similaires