Accueil Maison Voici la liste des aides de l’état 2024 pour les pompes à chaleur, elles sont cumulables ?

Voici la liste des aides de l’état 2024 pour les pompes à chaleur, elles sont cumulables ?

Par Marie Estebel
pompe a chaleur edf

En 2024, l’État français continue de promouvoir l’utilisation des pompes à chaleur pour se conformer aux objectifs environnementaux. Pour encourager les propriétaires à opérer cette transition énergétique, différentes aides financières existent et peuvent même être cumulées dans certains cas.

Les principales aides pour les pompes à chaleur en 2024

Au cours de l’année 2024, plusieurs dispositifs seront mis en place par le gouvernement pour aider les foyers français à opter pour les pompes à chaleur. Les principaux sont les suivants :

  • Chèque énergie : une aide financière délivrée aux ménages les plus modestes pour payer leurs factures d’énergie ou effectuer certains travaux de rénovation énergétique.
  • Ma Prime Rénov’ : un dispositif attribuant une aide financière pour la rénovation énergétique des logements, y compris l’installation de pompes à chaleur.
  • Coup de pouce chauffage : une aide visant à encourager le remplacement d’une ancienne chaudière par une solution écologique et économique telle qu’une pompe à chaleur.

Ces aides ont été renforcées en 2024, notamment grâce à une augmentation du budget Ma Prime Rénov’ de 1,6 milliards d’euros supplémentaires.

Comment cumuler les aides pour installer une pompe à chaleur en 2024 ?

Les aides de l’État pour les pompes à chaleur peuvent être cumulées dans certaines conditions. Voici quelques points clés à prendre en compte :

A lire aussi :  Quel est le coût en électricité d'une pompe à chaleur par jour ?

Conditions de ressources

Pour bénéficier du chèque énergie, seuls les 20% des ménages les plus modestes sont éligibles. Ce dispositif concerne près de 5,8 millions de foyers français qui le reçoivent une fois par an, au printemps. Ma Prime Rénov’ présente également des critères d’éligibilité basés sur les revenus des ménages et le type de travaux envisagés. Des barèmes spécifiques sont mis en place pour permettre à davantage de foyers d’accéder à cette aide financière.

Conditions de logement et de travaux

Pour prétendre au Coup de pouce chauffage et à Ma Prime Rénov’, les travaux doivent être réalisés dans la résidence principale, que l’on soit propriétaire ou locataire. Le logement concerné doit être âgé de plus de 2 ans et les travaux doivent respecter des exigences de performance en plus d’être réalisés par des professionnels reconnus garants de l’environnement. L’installation d’une pompe à chaleur doit remplacer une ancienne chaudière pour bénéficier du Coup de pouce chauffage. En revanche, Ma Prime Rénov’ prend en charge l’installation de pompes à chaleur, même sans remplacement d’un système précédent.

Cumul des dispositifs

Il est possible de cumuler le chèque énergie et Ma Prime Rénov’ pour financer l’installation d’une pompe à chaleur, à condition de remplir les critères d’éligibilité mentionnés précédemment. Cela peut permettre aux ménages les plus modestes de bénéficier d’une aide financière importante dans le cadre de leur projet de rénovation énergétique. De même, si les conditions sont respectées, le Coup de pouce chauffage peut être ajouté à ces aides pour renforcer encore la subvention accordée lors du passage à une pompe à chaleur.

A lire aussi :  Quel est le le prix d'une pompe à chaleur Air-eau pour une maison de 120 m² (Matériel + pose)

Faire des économies grâce aux pompes à chaleur

Le recours aux pompes à chaleur en remplacement des anciennes chaudières présente un véritable potentiel d’économies pour les foyers français. Les transformations effectuées dans ce sens promettent des économies conséquentes, estimées entre 500 et 800 € par an. Face à ces avantages écologiques et économiques, les dispositifs d’aide mis en place par l’État incitent les particuliers à considérer sérieusement cette option lorsqu’ils envisagent des travaux de rénovation énergétique. En étudiant attentivement les conditions d’éligibilité et de cumul des différentes aides, il est possible de bénéficier d’un soutien financier conséquent pour améliorer son logement tout en contribuant à la transition énergétique française.

Publications similaires