Accueil Argent Hausse des prix de l’énergie en 2024 : Comment se protéger et s’adapter ?

Hausse des prix de l’énergie en 2024 : Comment se protéger et s’adapter ?

Par Maeva Lafleur
Hausse prix energie

L’année 2024 sera marquée par une hausse des tarifs de l’électricité et du gaz pour les consommateurs français, en raison du retrait progressif de la protection tarifaire. Les ménages devront donc faire face à une augmentation du « tarif bleu » ainsi qu’à une potentielle hausse des prix de la transmission du gaz à partir de juillet.

Retrait de la protection tarifaire : Quelles conséquences pour les ménages ?

Lancé à l’automne 2021, le retrait progressif de la protection tarifaire touchera principalement les tarifs de l’électricité régulés, qui couvrent encore 37 % de la facture des ménages selon la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher. Une hausse de 15 % en février 2023 et de 10 % en août 2023 a déjà été décidée par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et Bercy.

La révision de l’option « heures pleines »

Dans ce contexte, la CRE travaille actuellement sur une révision de l’option « heures pleines » et des tarifs de vente d’électricité régulés. Cette option, qui avait perdu de son intérêt, est redevenue populaire avec notamment l’apparition des offres de réduction tarifaire telles que l’option Tempo d’EDF, qui permet de réaliser des économies importantes pour les ménages chauffés à l’électricité.

  • Jours bleus
  • Jours blancs
  • Jours rouges

Avec cette option Tempo, une famille consommant 8 500 kilowattheures par an pourrait voir sa facture annuelle passer de 2 075 € (au tarif régulé) à 1 437 €, à condition de respecter les recommandations de consommation lors des jours où l’électricité est plus chère.

A lire aussi :  Argent : Combien vous devriez gagner en 2024 pour vivre décemment selon une étude ?

Protection des consommateurs : De nouvelles règles en 2024

Même si les prix augmentent, l’année 2024 devrait être marquée par de nouvelles mesures visant à protéger les consommateurs. Trois catégories d’offres pourraient être créées :

  • Offres indexées sur un prix public de référence
  • Offres liées à l’évolution du marché
  • Autres offres (par exemple celles proposées par les fournisseurs alternatifs)

Ces mesures prévoient également la prohibition des coupures pour impayé, une meilleure lisibilité des offres et une protection des consommateurs en cas de changement tarifaire.

Le prix repère : Une réforme majeure du marché

En parallèle, une réforme du marché de l’énergie est prévue avec la mise en place d’un nouveau système de prix repère, qui doit garantir une protection permanente des consommateurs face aux hausses de prix. Depuis juillet dernier, le prix repère a remplacé le tarif régulé et affiche une baisse pour la première fois en janvier.

Cependant, le marché du gros évoluant à la hausse, il n’est pas impossible que les prix repères connaissent de fortes augmentations dans les prochains mois. La hausse des tarifs de transmission du gaz, qui représente un tiers de la facture totale des ménages, pourrait atteindre 6,3 % pour ceux qui se chauffent au gaz et 11,3 % pour ceux qui l’utilisent uniquement pour la cuisine ou l’eau chaude.

A lire aussi :  Argent : Est-ce que 1700€ net est un bon salaire en 2024 ?

Que faire pour s’adapter à ces changements ?

  • Comparer les offres : Avec l’émergence de nouvelles catégories d’offres et la concurrence accrue entre les fournisseurs, prendre le temps de comparer les offres peut permettre de réaliser des économies importantes sur sa facture énergétique.
  • Adopter des gestes éco-responsables : Réduire sa consommation d’énergie passe également par l’adoption de gestes simples au quotidien (éteindre les appareils en veille, bien isoler son logement, etc.) qui contribuent à diminuer sa facture.
  • Profiter des aides financières : De nombreuses aides sont disponibles pour aider les ménages à réaliser des travaux d’isolation ou à installer des équipements plus économes en énergie, comme les pompes à chaleur ou les panneaux solaires.

Face à ces augmentations de tarifs prévues pour 2024, il est essentiel pour les consommateurs de rester informés et attentifs aux changements sur ce marché en pleine évolution. Comparer les offres, adopter des gestes éco-responsables et profiter des aides disponibles sont autant de moyens de s’adapter et de protéger son budget énergétique face aux incertitudes à venir.

Publications similaires